MALTE WOYDT

HOME:    PRIVATHOME:    LESE- UND NOTIZBUCH

ANGE
BOTE
BEL
GIEN
ÜBER
MICH
FRA
GEN
LESE
BUCH
GALE
RIE
PAM
PHLETE
SCHAER
BEEK
GENEA
LOGIE

Communisme 2

“Kundera a bien dit qu’il était facile de critiquer l’existence du goulag, mais que le totalitarisme n’était pas seulement le goulag. Le totalitarisme n’est pas que l’enfer, c’est aussi le paradis. Il est le rêve et l’imagination d’une société parfaite, enfui dans l’âme de l’homme depuis le début de son histoire. …

Mais le totalitarisme est un enfer malgré tout. L’idéal merveilleux d’un paradis entre les hommes s’est transformé en cruelle réalité d’un enfer sur terre. La logique de cette transformation n’est pas compliquée. Le Parti communiste chinois a d’abord fondé sa noble ambition sur la création d’un paradis terrestre, en surestimant la nature humaine

Pourtant, après la victoire de la révolution, le Parti communiste a immédiatement constaté que le fossé était profond entre l’idéal et la réalité. En fait, le peuple n’était pas devenu celui que le Parti communiste avait imaginé. …

Les communistes résolurent donc de ‘continuer la révolution‘ … [ce qui] veut dire qu’il faut la mener par la force du pouvoir publique. Cela conduit donc implicitement à sous-estimer la nature humaine

De fait, le Parti communiste n’a pas créé un homme complètement développé, mais un homme domestiquée. Comme la nature humaine conserve une partie noble indestructible, l’homme se révolte sans arrêt et le pouvoir politique doit l’opprimer en permanence. Par la suite, le communisme a inventé le goulag en Union soviétique, le laogai en Chine, et finalement l’enfer entre les hommes. En même temps, est apparu le mouvement du combat pour la liberté, qui aboutira à l’anéantissement du totalitarisme …”

aus: Hu Ping: Chine – à quand la démocratie? La Tour d’aigues: L’aube 2007 (2004), S.111-113

12/21

31/12/2021 (1:26) Schlagworte: FR,Lesebuch ::

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.